Search
Generic filters

Que deviennent les déchets ménagers ?

Les déchets triés produits en Corse sont traités par valorisation organique (compostage), valorisation matière (recyclage), valorisation énergétique en combustibles solides de récupération (CSR). Ceux qui ne sont pas triés sont stockés dans des installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND).

En 2021 :

  • 9 % valorisation organique 16% en moyenne nationale*.
  • 23 % valorisation matière 31% en moyenne nationale*.
  • 5% valorisation énergétique et incinération 32% en moyenne nationale*.
  • 0,7% réemploi
  • 62 % stockage 21% en moyenne nationale*

*Moyenne nationale source ADEME données 2019, publication novembre 2021

En 2021, 38% des déchets produits ont ainsi été valorisés.

Pour connaître le résultat de votre intercommunalité, sélectionnez-la sur la carte ci-dessous.

Organisation des filières de valorisation

Les déchets triés par les habitants

Ils sont massifiés et conditionnés sur les différentes plateformes techniques en Corse puis envoyés vers des filières de recyclage locales ou nationales.

Les déchets sont alors recyclés :

  • soit directement : le déchet est intégré directement comme une matière dans le process industriel pour fabriquer le même type de produit, par exemple le verre, le carton ou le papier ;
  • soit après une phase de préparation : le déchet est trié ou démantelé pour en extraire chaque matière recyclable, qui sera ensuite transformée en matière première pour servir à la fabrication de nouveaux objets, par exemple les emballages, les meubles, l’électroménager, les textiles…

Les gravats, les végétaux et les biodéchets sont eux recyclés localement. Les premiers sont concassés pour être réutilisés dans les activités de travaux publics. Les végétaux et les biodéchets sont transformés en compost au sein des plateformes de compostage locales.

En Corse, il existe 21 filières de recyclage au service des particuliers.


Pour en savoir plus, cliquez sur les filières ci-dessous :

Les déchets non triés

En Corse, le traitement des déchets dits « résiduels », c’est-à-dire les déchets de la poubelle grise ou ordures ménagères, s’effectue par stockage dans des installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND), seule solution autorisée par le plan régional.

En 2021, 60 % des déchets résiduels ont été stockés en ISDND.

En 2021, le territoire en compte deux, toutes deux privées, l’une en Corse-du-Sud à Viggianello, et l’autre en Haute-Corse, à Prunelli di Fium’Orbu.