Search
Generic filters

2021 – Le bilan annuel des déchets ménagers

Les déchets ménagers assimilés ou DMA sont les déchets collectés par les collectivités. Ils comprennent :

  • les déchets des ménages, y compris les encombrants (hors gravats) ;
  • les déchets produits par les petites entreprises (ou administrations) et collectés en même temps que les déchets des ménages (déchets dits « assimilés ») ;
  • les déchets des communes (entretien des espaces verts, nettoyage de la voirie, déchets des marchés).

Les données présentées par l’observatoire proviennent des informations issues de l’activité des acteurs publics dans le cadre de leurs compétences en matière de collecte et/ou de traitement des déchets. Elles sont collectées mensuellement ou annuellement et complétées par les résultats de différentes études relatives à la gestion des déchets.

Production
721 kg/hab

sont produits en moyenne en Corse en 2021.

Soit +6,5 % par rapport à 2020.

Tri
38 %

des DMA sont triés.

Soit 276 kg / habitant / an.

Enfouissement
62%

des DMA sont enfouis.

Soit 444 kg / habitant / an.

Evolution des DMA depuis 2017

En 2021, la production de déchets municipaux par habitant était 721 kg en Corse, soit une production totale de 243 933 tonnes. C’est 8 % de plus qu’en 2020 : pour le SYVADEC et les intercommunalités, cela représente une augmentation de 17 033 tonnes de déchets traités.


La production par habitant est supérieure de 36 % en Corse par rapport à la moyenne nationale, établie à 529 kg/an/habitant. Cet écart est lié au tourisme, le ratio de production étant calculé par habitant permanent.

A l’exception de l’année 2020, marquée par la situation sanitaire et le recul de l’activité touristique, la production globale de déchets est en augmentation constante depuis 2017. Cette évolution est due à l’importante croissance démographique régionale (plus de 1 % en moyenne par an ; plus de deux fois supérieure à la moyenne nationale de 0,4 %) ainsi qu’à la hausse de l’activité touristique.

En comparant la production globale des années 2019 et 2021, nous observons :

  • une hausse générale des tonnages des flux triés : les collectes sélectives + 10%, les valorisables de recyclerie + 2 % et les biodéchets compostés à la source + 38% ;
  • et une stabilisation de la production d’ordures ménagères, le développement du tri ayant permis d’absorber les évolutions démographiques et économiques de l’île.

Evolution du taux de tri et de résiduel depuis 2017


En 2021, le taux de tri s’établit à 38,4 % contre 37,2 % en 2020.  Les collectes sélectives (verre, papier, emballages et biodéchets) augmentent de près d’1 % avec 30 008 tonnes collectées en 2021.

Evolution de la production par type de flux

L’évolution de la production est étudiée en ramenant la production à l’habitant permanent (en kg/hab./an) afin de neutraliser la croissance démographique et de permettre la comparaison avec les données nationales.

Production totale par habitant

En 2021, la Corse a produit 721 kg/hab. soit 36 % de plus que la moyenne nationale et 7 % de plus que la moyenne des zones touristiques.

Biodéchets compostés à la source

En Corse, les biodéchets sont soit collectés séparativement par les intercommunalités, soit compostés par les habitants grâce au programme régional déployé par le SYVADEC.

En 2021, 27 % de la population (moyenne nationale 23% en 2019, source ADEME) disposait d’une solution de compostage, ce qui a permis de détourner 4 298t de biodéchets.

collecte sélective (4 flux : emballages, papier, verre et biodéchets)

En 2021, les collectes sélectives sont en augmentation constante, particulièrement les emballages dont le tri a été multiplié par deux depuis la mise en place des extensions de consignes de tri en 2018.

Tonnages 2021:

  • Emballage : 9 943 tonnes
  • Papiers : 3 128 tonnes
  • Verre : 13 821 tonnes
  • biodéchets : 3 116 tonnes

Le service recyclerie

En 2021, le volume des déchets de recyclerie augmente de de 5% par rapport à 2020. 69 027 t de déchets ont ainsi été déposées sur les 25 recycleries du SYVADEC, les 2 sites gérés par les intercommunalités et la recyclerie privée. Ce service permet de trier et valoriser 86% des déchets entrants.

Les ordures ménagères

Entre 2020 et 2021, la production d’ordures ménagères augmente mais reste en deçà des ratios d’avant la crise sanitaire. 140 600 t d’ordures ménagères ont été produites en 2021 et traitées dans les deux installations de stockage présentes en Corse.

Bilan par intercommunalité

Production par intercommunalité

En 2021, la Corse a produit 721 kg/habitant de déchets municipaux, contre 677kg /habitant en 2020, soit + 6,5 %.

Les intercommunalités produisant le plus de déchets sont celles qui sont les plus impactées par l’activité touristique.

Taux de tri par intercommunalité

En 2021, le taux de tri moyen s’établit à 38 %, soit + 1 % par rapport à 2020.

On constate des différences entre les intercommunalités.

Le taux de tri par intercommunalité varie de 28 % à 53 %.

La part des valorisables de recyclerie et textiles varie de 16 à 34 % pour une moyenne de 24 %.

La part des collectes sélectives varie entre 9 et 30 % pour une moyenne de 12 %

Les biodéchets compostés représentent 1 % à 4 % du tri pour une moyenne de 2 %.